Vous êtes enceinte, et vous êtes à la recherche d’une façon simple et rapide pour se détendre et rester en frome tout au long des 9 mois de votre grossesse!

Peut-être que vous devriez envisager le yoga prénatal.

Pratiquer le yoga quand on est enceinte…c’est possible!

Oui! Mais avant de commencer les séances de yoga, comprenez l’éventail d’avantages possibles, ce qu’une classe typique implique ainsi que les conseils de sécurité importants.

Quels sont les bienfaits du yoga prénatal?

Le yoga prénatal est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pendant votre grossesse, non seulement pour vous mais aussi pour votre bébé.

Cependant, il est important que vous trouviez la bonne pratique pour vous. Que ce soit aller à un studio de yoga ou développer votre propre pratique à la maison avec un DVD… la seule règle est d’être à l’écoute de votre corps, il vous guidera vers la bonne raison.

Pratiquer le yoga pendant la grossesse va vous permettre de:

  • Développer l’endurance et la force.
  • Affiner votre équilibre physique et émotionnel.
  • Soulager les tensions du bas du dos, des hanches, la poitrine, le haut du dos, le cou et les épaules.
  • Soulager le stress.
  • Se préparer à l’accouchement (favorise un bon accouchement).
  • Créer un lien spirituel avec votre bébé.
  • Favoriser une bonne circulation.
  • Détendre votre bébé grâce à la pratique de la respiration.
  • Se réconforter continuellement grâce au travail de groupe.
  • Vous inciter à prendre soin de votre bébé.

Bien pratiquer le yoga prénatal: premier trimestre

Alors, vous êtes dans votre premier trimestre de grossesse (youpi !).

yoga prénatal
via giphy

Toutefois, en dehors de la maladie du matin, seins douloureux et autres signes relatifs aux changements hormonaux, il n’y a pas encore de différence visible sur votre corps.

Vous pouvez toujours porter les mêmes vêtements et dormir encore sur le ventre. Vous êtes la futur maman qui dit timidement je suis à X semaines de grossesse.

En revanche, si vous avez l’habitude de prendre des cours de yoga, vous devez commencer à prendre en considération votre grossesse.

Il est important de se rappeler que même si vous ne sentez pas encore votre grossesse, votre corps et le corps de votre bébé, ont besoin d’un peu d’attention supplémentaire.

Premier mois:

Afin de soulager les symptômes désagréables des premières semaines de la grossesse, Lucile Woodward (coach sportif) vous propose une séance de yoga prénatal qui associé : respiration, placement du dos et étirements.

Deuxième mois:

Tous ces exercices proposés par Lucile se font au sol et peuvent se pratiquer jusqu’à la fin de votre grossesse.

Troisième mois:

Posture du héros, du chameau, étirements du pyramidal… pour soulager les douleurs du dos, fréquents durant la grossesse.

Bien pratiquer le yoga prénatal: deuxième trimestre

Amélioration voir disparition des nausées matinales et de la fatigue. C’est bien!

Vous vous sentez plus énergétique, et sans la maladresse de votre ventre grandissant.

Voilà pourquoi le deuxième trimestre est le meilleur moment pour reprendre vos exercices de yoga.

L’exercice permet non seulement de garder votre corps en bonne forme, mais aussi garder des niveaux élevés d’énergie.

Toutefois, le yoga durant cette période reste ardu, sauf si vous avez un professeur expérimenté.

Alors, au lieu de faire des essais indépendants, il est recommandé de rejoindre une classe de yoga prénatal.

A noter: la principale chose à garder à l’esprit tout en pratiquant le yoga est d’être à l’écoute de votre corps, n’exagérez pas dans une position qui vous fatigue.

Quatrième mois:

Dans cette séance de yoga Lucile vous propose de réaliser une salutation au soleil adaptée à la grossesse.

Cinquième mois:

Découvrez comment faire des postures de yoga avec un ballon.

Sixième mois:

Etirer les grands droits et les obliques avec la posture du cobra, de la grenouille, du chien tété en bas

Bien pratiquer le yoga prénatal: troisième trimestre

Félicitation, vous êtes dans la dernière ligne droite.

Au cours de cette période, vous êtes de plus en plus consciente du développement de votre bébé.

Non seulement vous sentez chaque coup de pied, mais également vous réagissez en adaptant le fonctionnement de votre corps.

Pendant cette période, vous allez travailler de plus en plus sur les techniques de relaxation et de respiration pour libérer plus d’espace à votre bébé, tout en se préparant à l’accouchement.

Septième mois:

L’invitée de Lucile, Dr Bernadette de Gasquet -médecin et professeur de yoga vous propose des exercices à réaliser avec des accessoires comme le ballon cacahuète ou le coussin de grossesse.

Huitième mois:

Pour ouvrir un peu plus vos hanches et soulager les jambes lourdes, Lucile vous apprend dans cette vidéo un enchaînement de postures comme le chien tête en bas, posture du pigeon ou encore la position de l’enfant.

Neuvième mois:

9 ème mois de grossesse! C’est le moment d’apprendre des postures qui vont vous permettre d’étirer en douceur les muscles autour du bassin.

Conseils pour exécuter vos positions de yoga préntal en toute sécurité!

Pour protéger votre santé et la santé de votre bébé pendant les séances de yoga, suivez les directives de sécurité de base :

1. Parlez à votre fournisseur de soins de santé: avant de commencer votre programme de yoga prénatal ; assurez-vous d’avoir l’accord de votre fournisseur de soins de santé.

2. Fixez des objectifs réalistes: pour la plupart des femmes enceintes, 30 minutes d’activité physique modérée est recommandée sur la plupart de jours de la semaine. Toutefois, des séances d’entrainement même courtes ou moins fréquentes peuvent vous aider à rester en forme et à se préparer à l’accouchement.

3. Restez cool et hydratée: pratiquez le yoga prénatal dans une pièce bien ventilée pour éviter la surchauffe. Buvez beaucoup de liquide avant pendant et après l’exercice pour vous garder bien hydratée.

4. Evitez certaines postures: évitez de vous allonger sur le ventre ou de faire de torsions qui font pression sur l’abdomen. Evitez les poses inversées, qui impliquent de mettre vos jambes au-dessus de votre cœur ou de votre tête, sauf si vous êtes déjà expérimentée dans le yoga.

5. Ne faites pas trop: faites bien attention à votre corps et comment vous vous sentez pendant l’exercice. Commencez lentement et évitez les positions qui sont au-delà de votre niveau d’expérience ou de votre confort.

A noter: Si vous ressentez une douleur ou d’autres drapeaux rouges – tels que des saignements vaginaux, diminution des mouvements fœtaux ou contractions – lors du yoga prénatal, arrêtez et communiquez avec votre fournisseur de soins de santé.

5 choses que toute femme enceinte devrait savoir sur le Yoga Prénatal

S’il vous plaît noter que cet article est fourni à titre informatif seulement et ne vise pas à constituer un avis médical. Si vous pratiquez le yoga le long de votre grossesse, il est recommandé que vous travaillez avec un professeur de yoga prénatal qualifié et certifié. Toujours consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils sur ce qui est le mieux pour vous et votre bébé.