Ramadan est le neuvième mois du calendrier islamique, et un moment ou les musulmans à travers le monde jeûnent de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Trois sur quatre grossesses se chevauchent avec le ramadan, et les sondages indiquent que la majorité des femmes musulmanes enceintes jeûnent.

Le jeûne dépend de l’engagement des femmes envers la religion ou en fonction des croyances individuelles. Alors si vous êtes enceinte, vous devez prendre plus soin de vous pendant le ramadan.

Le jeûne est une partie intégrante de la vie religieuse de toute femme, il est donc naturel que vous n’êtes pas satisfaite de renoncer à quelque chose qui est si important pour vous.

Vous pouvez être préoccupée par la façon dont vous souhaitez gérer le jeûne, et en même temps, assurer la santé de votre bébé. Nous savons tous comment la longue gestation de neuf mois est une étape cruciale à la fois pour vous et votre bébé.

Que ce soit pour une journée ou pour un mois, le jeûne a sans aucun doute un impact sur votre bébé, mais est-il bon ou pas-si-bon ?

Les effets du jeûne pendant la grossesse :   

Les communautés religieuses soulignent que vous pouvez jeûner uniquement si vous êtes en forme, et si vous n’êtes pas bien, ne négligez pas cela.

Les femmes enceintes doivent s’approvisionner constamment en nutriments essentiels, vitamines, protéines, acide folique, et minéraux. Elles ont besoins de garder une trace de leur apport nutritionnel pour le bien être d’eux-mêmes et de leurs bébés.

Il est évident que votre bébé sera affecté par ce que vous décidez de manger. Mais vous allez me dire comment ? Eh bien, il a été constaté qu’il y a plusieurs effets à court et à long terme du jeûne pendant la grossesse :

  • Pour commencer, il est estimé que le jeûne durant cette période pourrait vous mettre au risque d’être affecté par des nausées matinales, surtout si vous décidez de jeûner pendant le premier trimestre de la grossesse.
  • D’autres croient que le jeûne pendant la grossesse pourrait augmenter vos chances d’avoir un bébé prématuré.
  • Une autre théorie suggère que le jeûne d’une journée entière pourrait fonctionner comme un facteur de stress : quand les femmes enceintes ne mangent pas, leur taux de sucre dans le sang chute très rapidement, ce qui entraine un état de stress pour le corps. En cas de stress, les glandes surrénales produisent une hormone appelée le cortisol. Qui chez les femmes enceintes stimule le placenta pour produire une hormone appelée CRH (Corticotropinreleasing hormone) qui peut déclencher des contractions utérines provoquant ainsi un accouchement prématuré.
  • On croit aussi que le jeûne durant cette période pourrait causer à votre bébé d’avoir plusieurs problèmes de développement; notamment des troubles respiratoires, un faible poids de naissance et même une déshydratation.

Il est à noter qu’il n’y a aucune preuve scientifique pour soutenir ces croyances et ces théories.

Est-ce dangereux de jeûner pendant la grossesse ?

Donc, nous atterrissons à la question principale – Est-il sûr de jeûner pendant la grossesse ?

Eh bien, il est préférable de consulter votre médecin au sujet de votre jeûne. Comme Il est connu que les aspects physiologiques diffèrent d’une femme à une autre, de sorte que les problèmes et les préoccupations diffèrent au cours de la grossesse.

Si vous êtes plus enclin à avoir des nausées et des vomissements lors de vos neuf mois de grossesse, le jeûne peut-être pas une si bonne idée après tout. Cependant, si vous êtes en bonne santé et sans symptômes, vous pouvez très probablement glisser dans la période de jeûne magnifiquement sans aucun problème.

Conseils pratiques pour un jeûne sans danger :

Puis-je faire le jeûne pendant la grossesse ? Si vous êtes une de ces femmes qui ont pris la décision courageuse de jeûner pendant votre grossesse, il est temps pour vous de regarder quelques conseils qui pourront vous aider à pratiquer le jeûne en toute sécurité.

Mais garder à l’esprit, ils sont justes que des conseils, rien dans cette article est conçu comme une décision religieuse, ni un substitut d’un conseil d’un médecin. Aussi, garder à l’esprit que chaque corps réagit différemment au jeûne.

Prenez les conseils suivants pour une grossesse typique et à faible risque :

  • Attention à la déshydratation :

La déshydratation peut être le plus grand risque si vous êtes enceinte. Toute personne qui a jeûné peut vous dire qu’il est normal de ressentir de la fatigue, urine foncé, peau sèche, bouche sèche et bien sûr de la soif. Mais maintenant vous portez un autre petit être humain à l’intérieur de votre corps qui dépend de votre consommation de liquide.

En plus des symptômes de la déshydratation, il faut garder à l’esprit que la déshydratation peut augmenter les contractions de Braxton Hicks (durcissement du ventre).

En général, plus l’eau que vous buvez à cette époque, meilleures sont les chances que vous serez libre de conditions inquiétantes telles que la déshydratation ou la constipation.

  • Rompre le jeûne avec des aliments sains et nutritifs :

Votre corps va être privé de nourriture pendant toute la journée, engloutir le poulet frit sur ​​un estomac vide ne sera pas vraiment bon pour votre bébé. Alors vous feriez mieux de choisir des aliments sains comme les grains entiers, les légumineuses, les fruits secs, les œufs, la viande, les haricots et les noix, les aliments riches en fibres, et beaucoup de liquides qui aident à nourrir votre bébé.

  • Consommer régulièrement des fruits :

Avant de commencer votre jeûne, assurez-vous que vous consommez 2-3 types de fruits différents. Ils sont riches en sucres et minéraux naturels qui permettront de maintenir les niveaux d’énergie au cour du jeûne.

  • Limiter l’effort au strict minimum :

Évitez les activités physiques pendant la grossesse, car ils vous laisseront vous sentir faible et fatigué. Essayez de rester à la maison pendant la période de jeûne.

  • Écouter votre corps : 

Le corps a une bonne façon de vous donner des signes sur ce qui est mal, et si vous trouvez certains symptômes étranges pendant votre période de jeûne, il est temps de reconsidérer la question.

Votre bébé se développe de jour en jour à l’intérieur de votre ventre. Donc il est de votre responsabilité, et une mauvaise décision peut être la cause de dommages à votre bébé. Parfois, il faut écouter les experts que la suite de votre foi.

Cet article est pour des fins informatives uniquement. Comme toujours, il est préférable de consulter votre fournisseur de soins de santé pour une discussion et pour en savoir plus si vous pouvez jeûner ou non.

Alors profitez de votre grossesse et du bonheur qui va avec ; bonne chance !